Vue panoramique à 8 Milles de Fort Franklin, T.N.-O.
Peinture de George Back, 11-21 mars 1826.
Bibliothèque et Archives Canada C93036.

Pour visionner la version Flash évoluée, assurez-vous que JavaScript est activé dans le menu Options/Préférences de votre navigateur et que vous disposez de la dernière version de Flash Player.

Traditions et innovations

Les chaussures des Athapascans du Nord

« Être autochtone signifie comprendre et vivre avec ce monde d’une façon très spéciale, cela signifie vivre avec la terre, les animaux, les oiseaux et les poissons, comme s’ils étaient vos frères et vos sœurs. Cela signifie déclarer que la terre est une vieille amie, une vieille amie que votre père connaissait, que votre grand-père lui aussi connaissait, que votre peuple a toujours connue. »

Richard Nerysoo, Fort McPherson, Territoires du Nord-Ouest.

La chaussure a de tout temps constitué un aspect important et distinctif de la culture athapascane du Nord. Au fil des siècles, elle a permis de se protéger des rigueurs du climat, et constitué un moyen d’expression artistique. Elle a impliqué l’utilisation de matériaux tirés du milieu naturel, ainsi que l’application de techniques héritées de génération en génération, tout en exprimant une créativité et un sens de l’innovation contemporains.

    • image
    • 2d
  • Mocassins à rabats de cheville, 1987
    Fabriqués par Julie Lennie, deline (Fort Norman), Territoires du Nord-Ouest, 1987