Bata Shoe Museum

L'apaisement des esprits

les cultures du littoral alaskien

« Ma grand-mère m'a appris à exprimer mon respect pour les esprits des animaux au travers des bottes et des parkas que je couds. »
Lydia Apatiki, Gamble, île du Saint-Laurent, Alaska, 1988


Baleines et chasseurs de caribou dans le littoral de l'Alaska, pêcheurs de saumon et chasseurs des îles au large des côtes et habitants des fjords forestiers se partageaient ce territoire dont chacun des éléments était régi par un esprit.

Chasseurs et couturières fabriquaient des chaussures, des vêtements et des outils destinés à apaiser et à communiquer avec le monde des esprits. Les amulettes et les motifs sur les visières, les kayaks, les vêtements et les outils dissimulaient l'identité du chasseur, transformant ce dernier en un puissant prédateur, et le protégeant des tempêtes et autres dangers.

entrez
Bottes imperméables en peau de phoque faites à partir d'un sac-peau de phoque.

BSM P90.37